Les tournois Sit & Go

Communément abrégés SnGs, les tournois de Sit & Go sont la transition parfaite pour les joueurs habitués aux parties freerolls qui sont prêts à basculer en mode multi-tables. Et c’est également parce qu’ils font appel à l’ensemble des bases du poker que les tournois Sit & Go sont si populaires parmi les joueurs récemment convertis. Contrairement aux MTT, les tournois Sit & Go sont beaucoup moins exigeants en termes de temps et ils ont également le mérite d’afficher des prize-pools décents, chose qui ravira les débutants.

Note importante : Rappelez-vous que contrairement aux tournois MTT, les tournois Sit & Go ne se disputent que sur une seule et même table. Vous vous mesurerez donc à une dizaine d’adversaires uniquement et le prize-pool reviendra aux trois meilleurs joueurs, ce dernier étant partagé comme suit : 50% de la cagnotte pour le grand vainqueur, 30% du prix mis en jeu au second et, enfin, les 20% restant au troisième compétiteur.

La première heure

Lors des toutes premières manches, vous remarquerez que les blinds seront relativement basses par rapport à la taille des jetons. Autant en profiter pour laisser les sharks – les requins de la table –, se manger entre eux. Il ne faut pas oublier que dans ce type de tournoi à élimination directe, la sortie d’un joueur est toujours un heureux présage. Par contre, un adversaire possédant une pile de jetons trop haute est un réel danger. Dès le début de l’événement, vous pouvez donc tester vos rivaux, histoire d’apprendre à déceler leur jeu mais restez tout de même sur vos gardes, le but est de participer au carré final, rappelez-vous en !

Les étapes intermédiaires

En milieu de tournoi, vous devrez tout faire pour vous assurer au minimum une troisième place. Seuls les trois meilleurs joueurs ont, en effet, la chance de percevoir une rémunération en Sit & Go. Ici plus que jamais, vous devrez rester sur la défensive. Il suffit d’une grosse main pour que votre pile de jetons soit balayée. Jouez donc serré, à moins que vous ne disposiez de combinaisons puissantes. Si tel est le cas, ne lâchez rien jusqu’à la river. Si vos adversaires n’ont pas autant confiance que vous-même en vos cartes, alors ils abandonneront avant qu’elles ne soient dévoilées au dernier tour.

Le dernier carré

Vous voilà au carré final. À ce stade du tournoi, il ne reste plus que quatre ou cinq joueurs. Inutile de vous dire que personne n’a envie d’échouer si près du but ! Selon le nombre de jetons dont vous disposez, vous devrez soit vous montrer percutant, soit la jouer discret. Vous disposez de la plus grosse pile sur la table ? Profitez-en, c’est l’occasion rêvée de vous appuyer sur votre trésorerie pour voler les blinds de vos adversaires. Si vous avez peu de jetons par contre, veillez à calculer votre position en fonction des blinds de vos rivaux. Plus vous serez loin des big et small blinds, mieux ce sera pour vous. Par ailleurs, étant donné que vous serez le joueur le plus faible de la table, vous n’aurez d’autre choix que d’attaquer de front avec les meilleures mains dont vous disposez. Une Paire peut généralement suffire, mais comprenez bien que vous ne serez jamais maître de votre destin.

Bâtissez une véritable fortune grâce aux tournois de poker !

Ci-dessous, voici tous les tournois qui seront susceptibles de vous rendre riche :

Top Poker Rooms

JOUERRevue
JOUERRevue
JOUERRevue