Les tournois freerolls

Les tournois freeroll ont débarqué en Europe au milieu des années 2000. Et avec eux s’est imposé un nouveau modèle de compétition autour du poker. En effet, les tournois freeroll, dont les droits d’entrée sont gratuits, permettent aux participants de se départager des cagnottes sensationnelles. En d’autres mots, les freerolls représentent un moyen gratuit de gagner de l’argent, à condition d’avoir du talent et d’exceller au poker. Nos experts vous expliquent comment augmenter vos chances de gagner dans de tels événements.

Dans tous les cas, notez bien que vous ne pourrez pas vous imposer grâce à votre seule intuition. En effet, le joueur qui n’utilise aucune stratégie en tournoi n’a pas la moindre de chance de figurer dans le carré final. Le suivant article vise à fournir des conseils tactiques pour améliorer votre jeu en tournoi freeroll selon les différentes étapes du tournoi. Votre comportement et vos mouvements seront donc différents selon que vous entrez dans le tournoi ou approchez de la finale.

La première heure

Durant la première heure d’un freeroll, l’excitation se fait naturellement ressentir. Mais la tournure des événements est aussi susceptible de créer une sorte d’anxiété chez les joueurs. En effet, dès les premières minutes, la majorité des candidats joueront agressif et prendront toutes sortes de risques. Pour vous, l’intérêt sera donc de résister et de jouer serré. Car vous devez garder en tête que 10% des joueurs présents seront éliminés dès le premier tour. Lors de la première heure, soyez sérieux, ne bluffez pas et faite en sorte de conserver une position forte. A ce stade prématuré du tournoi, les joueurs font un peu tout et n’importe quoi. Une simple Paire peut donc vous permettre d’éliminer les moins coriaces.

Malgré tout, les mains médiocres sont à éviter absolument. Ne relancez pas si vous pensez que vos cartes n’en valent pas la peine. Profitez-en pour étudier le jeu de vos adversaires. Cela vous permettra d’anticiper bien de mauvaises situations lorsque vous aurez passé les premiers tours. Les joueurs discrets sont plus dangereux que ceux qui relancent à tue-tête car il est difficile de décrypter leurs mouvements.

Les étapes intermédiaires

Une fois que la moitié des participants a été éjectée, vous verrez que la partie va sérieusement se corser. Les mises seront aussi plus élevées et une fois de plus, il sera question pour vous de contenir les attaques de l’opposition en jouant juste. Vous noterez également quelques réticences autour de la table puisque les joueurs se coucheront plus souvent après la Turn. Cette austérité est normale et c’est à vous de juger le potentiel de votre adversaire. Quoi qu’il arrive, ne prenez aucun risque inconsidéré !

A ce moment précis de la partie, rien ne vous empêche de jouer des Paires hautes (Paire de 10, de Valet, de Dame, de Roi ou d’As). Toute main supérieure a toutes ses chances de vous apporter la victoire. Si vous êtes sûr de vos chances, jouez votre main à fond. Si ce n’est pas le cas, couchez –vous.

Le dernier carré

Vous voilà arrivé sur la table où se jouera la grande finale du tournoi freeroll. A ce moment-là plus que tous les autres, vous devrez vous montrer méfiant et jouer la sécurité. Votre but est de tenir le plus longtemps possible, d’autant plus que les blinds ont augmenté de manière significative à ce stade du jeu. En préservant vos jetons le plus longtemps possible, vous augmentez donc indirectement vos chances de gagner. Vous pouvez aussi en profiter pour mettre la pression sur les participants qui n’en ont plus beaucoup. Relancez si vous estimez que vos mains sont suffisamment fortes et touchez le pot.

Quand vous ne serez plus que trois sur la table, il sera temps de jouer tous les coups à fond. Haussez la mise d’entrée si vous touchez un Roi ou un As au Flop. Visez de gros gains plutôt que de petits gains répétitifs qui ne sont plus rentables à ce moment précis de la partie.

Les freerolls ne sont pas assez prestigieux pour vous ? Dans ce cas, renseignez-vous sur un autre type de tournoi !

Top Poker Rooms

JOUERRevue
JOUERRevue
JOUERRevue