Connaissez-vous les origines des couleurs d’un jeu de cartes ?

Ce sont des questions que l’on se pose peu et pourtant, ces choses peuplent notre quotidien de joueur : les quatre couleurs des jeux de cartes. D’ailleurs, pour les non-initiés, la couleur d’une carte, c’est le symbole qu’il y a dessus, tels que le trèfle, le pique, le carreau et le cœur. En aucun cas, ce sont les couleurs rouge et noir ! Si vous voulez éviter de vous mélanger les pinceaux, sachez qu’on les appelle aussi « enseignes ». Dans la plupart des règles de jeux de cartes, toutes les couleurs ne sont pas hiérarchisées et valent toutes la même chose. Sauf, bien entendu, au Stud Poker.

Les quatre couleurs n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui !

Les couleurs les plus utilisées aujourd’hui dans le monde entier sont le cœur et le carreau, qui sont de couleur rouge, et le trèfle et le pique qui sont de couleur noire. Il n’en a pas toujours été ainsi, mais historiquement, il est très compliqué de comprendre pourquoi ces couleurs ont retenu l’attention des joueurs du monde entier.

« D’ailleurs, le carreau est désigné en tant que « diamond » ou diamant, en anglais, ce qui ne fait que renforcer l’image de haute valeur du carreau. »

Pour mieux comprendre d’où viennent ces symboles, il nous faut remonter le temps et vous dispenser un petit cours d’histoire ! Il est important de savoir que les cartes en papier sont très probablement apparues au IXe siècle, en Chine. Au début, les enseignes étaient représentées par différentes combinaisons de pièces de monnaie.

Un jeu a quand même réussi à être daté au XII-XIIIè siècle par des historiens à Istanbul en 1938, c’est un jeu de 56 cartes qui comprenait quatre enseignes différentes, à savoir les épées, les pièces, les bâtons de polo et les coupes.

La signification du cœur dans un jeu de cartes

Le cœur est presque un symbole universel. Avant lui, c’était une coupe qui figurait sur ces cartes. La coupe, aussi interprétée comme un calice (vase sacré) est clairement le symbole du clergé, qu’on appelait les « gens de cœur ».

Connus pour leur vertu et leur courage, ces hommes d’église ont rapidement été symbolisés par un cœur sur les cartes à jouer pour remplacer les coupes. Si on cherche une signification ésotérique à ce changement, on sait que le cœur est associé à l’élément de l’Eau, aux relations et au caractère spirituel des choses.

Le carreau a, lui aussi, une signification bien particulière

Qu’est-ce qui figurait en place et lieu de l’enseigne du carreau, avant lui ? Ce sont des pièces de monnaie rondes qui symbolisaient la richesse. Et la richesse, à l’époque, était directement associée aux marchands.

D’ailleurs, le carreau est désigné en tant que « diamond » ou diamant, en anglais, ce qui ne fait que renforcer l’image de haute valeur du carreau. Au niveau ésotérique, ce symbole désigne l’élément de la Terre, du fait de son caractère matériel et tangible.

Le trèfle, un symbole de chance sur les cartes à jouer ?

Le bâton de polo dont nous parlions plus haut s’est changé peu à peu en bâton de combat. En anglais, on désigne le bâton par le mot « club », mais ce mot désigne aussi le « trèfle ». Le bâton a deux interprétations différentes, dans le sens où c’est un soutien pour marcher (sous forme de canne), mais aussi une arme primaire qui représente la classe des paysans.

Le trèfle, d’un point de vue ésotérique, représente l’élément Feu et à la créativité. Comme quoi, ce n’est pas forcément le symbole de chance éternelle !

Et le pique, que nous raconte t-il ?

Le pique, appelé « spade » en anglais, représente, lui aussi, une arme, plus précisément une épée longue. Contrairement au trèfle, l’épée ici est un symbole de justice. La noblesse sans cheval portait une épée et était ainsi facilement identifiable. Mais les chevaliers portaient aussi des armes parfois ornées de piques au bout ! Vous l’aurez compris, le pique représente la classe de la noblesse.

Si vous êtes doté d’un bon sens de déduction, vous aurez constaté que le pique représente donc l’élément de l’Air dans l’ésotérisme. Il est aussi associé aux lois, à l’intellect et à la politique !

Les cartes à jouer ont encore bien des secrets, comme vous pouvez le constater ! En effet, difficile de se douter de la richesse symbolique des couleurs si on ne connaît pas toutes ces informations !

Top Poker Rooms

JOUERRevue
JOUERRevue
JOUERRevue