Les joueurs de poker professionnels belges taxés à hauteur de 75% ?

Voilà une information qui devrait faire frémir ou frustrer plus d’un joueur de poker belge évoluant sur le circuit professionnel. En effet, les pokeristes du Plat Pays seraient la cible du FISC, qui souhaiterait taxer la totalité de leurs gains à hauteur de 75%. Pour autant, uniquement une vingtaine de joueurs serait concernée par cette annonce qui devrait recevoir mauvais accueil.

Les joueurs de poker seront probablement imposés en Belgique

Les revenus des joueurs qui font dans le poker professionnel seront sûrement imposables d’ici début 2015 si l’on en croit les dires de diverses sources journalistiques locales et européennes. La législation belge prévoit en effet de taxer les gains réalisés par les joueurs dans certains jeux tels que le poker, considérés pour beaucoup comme un jeu d’adresse. Toutefois, les autres jeux, s’ils sont inédits, ne peuvent pas être soumis à un impôt. Les politiques sont unanimes à ce sujet : un individu qui passe autant de temps à jouer au poker qu’il ne le ferait pour travailler doit déclarer ses gains au FISC. En d’autres termes, beaucoup de joueurs devront faire avec l’idée que le poker représente leur activité professionnelle. Pour autant, très peu de personnes seront concernés par la nouvelle législation.

« Ces dernières années, le nombre de personnes ayant généré de très grosses sommes via des tournois ne dépassent pas vingt. Seuls ces gens-là seront dans l’obligation de déclarer leurs revenus et de payer les impôts requis. »

Effectivement, uniquement une vingtaine de pokeristes belges sera redevable auprès du FISC. Selon RTF.be, pas plus de vingt individus s’adonneraient au poker à hauteur de 7 heures par jour et participeraient chaque année aux tournois professionnels internationaux. « Ces dernières années, le nombre de personnes ayant généré de très grosses sommes via des tournois ne dépassent pas vingt. Seuls ces gens-là seront dans l’obligation de déclarer leurs revenus et de payer les impôts requis ». Le poker en ligne, qui ne cesse de se démocratiser, risque d’attirer moins d’adeptes que prévu du fait de cette loi !

Une tranche d’imposition maximale qui ne fera pas des heureux

Selon M. Michel Maus, conseillé en fiscalisation pour une grande entreprise implantée en Belgique, les individus dont les revenus se situent dans la tranche d’imposition maximale passeront inévitablement par la case des 75%. Cette loi qui n’est pas sans rappeler celle émise par François Hollande vis-à-vis des joueurs de football professionnels touchant des revenus supérieurs à 1 000 000€ a de quoi inquiéter les pokeristes concernés. « En tant que revenus liés à une activité professionnelle, les joueurs de poker peuvent toutefois obtenir des déductions d’impôt. Il leur suffit de prouver qu’ils versent des sommes à des causes associatives ou humanitaires. Ils peuvent aussi présenter des justificatifs démontrant qu’ils ont eu de nombreuses dépenses en matière de transport et d’hébergement » indique sagement Michel Maus. Cela suffira-t-il à effacer la frustration et l’amertume des joueurs de poker professionnels en Belgique ?

Top Poker Rooms

JOUERRevue
JOUERRevue
JOUERRevue